Ressources humaines

La stratégie communautaire du DRH

Un changement de rôle. Par Roger Nifle, ingénieur et philosophe.
Roger Nifle : Outre la crise des modèles, c’est une crise de Sens qui se dessine, crise des finalités, des responsabilités, des logiques d’entreprises, et en définitive des pratiques.

Nous sommes dans une crise profonde dans laquelle les entreprises doivent naviguer entrainant leurs ressources humaines dans l’aventure. Cependant, les réalités gestionnaires, les réflexes, les modèles familiers, les habitudes rendent souvent impuissantes les analyses des changements nécessaires et les tentatives d’innovations. Des crispations renforcent les rigidités et des logiques divergentes complexifient les situations par la diversité des acteurs, générations, cultures différentes, évolution des marchés, fluctuations des règles et obligations légales.

 

En même temps, comme toute crise, elle ouvre des opportunités une fois dépassés les troubles qu’elle fait traverser. Ainsi elle est l’occasion de prendre du recul sur la situation, sur les différentes logiques d’engagement possibles, sur les nouvelles perspectives qui rendront plus forts et plus performants.

 

Il faut déjà prendre un peu de temps pour comprendre cette situation de crises incessantes, pour identifier les logiques de management contradictoires qui sont proposées, pour explorer la solution de la stratégie communautaire. Cette dernière considère l’entreprise comme une communauté entreprenante. Les dynamiques humaines en jeu relèvent alors d’une gouvernance que les directions RH sont les seules à pouvoir initier et piloter. Ce sont les éclairages et les propositions issues des travaux de l’auteur avec l’Humanisme Méthodologique qui seront présentées ici.

 

La crise et ses troubles, divergence des modèles

 

 

 

 


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.