Ressources humaines

«Vous ne suivrez plus la formation, vous la vivrez»

Entretien avec Nicolas Lozancic, responsable Marketing de Speedernet.

Comment voyez-vous l’avenir de la formation?

 

On va voir de plus en plus de nouveaux usages se développer comme le recours à la réalité virtuelle et augmentée. C'est déjà ce que nous commercialisons avec Sphère, un logiciel qui permet à nos clients de fabriquer seuls et sans coder leurs univers de réalité virtuelle. Cela vous propulse dans un environnement où l'écran est infini. Vous ne suivrez plus de formation, vous la vivrez. Vous aller ressentir des choses par vos sens, des émotions. Des clients l'utilisent dans le domaine aérien, la téléphonie, la santé. Des pompiers s'y intéressent pour travailler dans des conditions difficiles, par exemple pour se déployer dans un immeuble en feu.
Il y aura de nouvelles formes de contenus qui accueilleront l'intelligence artificielle pour créer une formation sur mesure et qui donne plus d'autonomie à l'apprenant. Les programmes de formation seront en mesure d'évoluer à partir de l'usage des utilisateurs, de croître tout seul. Il y a des entreprises qui travaillent dans cette direction : Google, mais aussi des start-up, dans la santé notamment. L'entreprise Domoscio par exemple travaille sur l'exploitation des datas dans la formation. Quand j'apprends, je génère des données. Le dispositif de formation va obtenir un profil de l'individu que je suis et pourra me donner un certain contenu en fonction de la vitesse de mon apprentissage. On va aller vers une individualisation de la formation excessivement poussée.

 

Votre entreprise existe depuis 1999 et vous privilégiez depuis une approche innovante. En janvier, vous avez sorti sur le marché une nouvelle application mobile d'e-learning appelée Kino. En quoi consiste-t-elle ?


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.