Ressources humaines

Opcalia renforce son accompagnement RH des PME

Un entretien avec Laurent Clavel, directeur commercial d’Opcalia.
Laurent Clavel : "Lancé en début d’année, le PASS Opcalia couvre toute la chaîne des prestations RH".

 



 

 

Avec sa nouvelle offre PASS Opcalia lancée début janvier, l’OPCA interprofessionnel et interbranches qui finance la formation des salariés des entreprises de la TPE/PME au grand compte, entend diversifier ses offres aux entreprises dans le but de renforcer les fonctions RH.

 

 

Pourquoi avez-vous décidé de lancer un PASS spécial pour les PME ?

 

 

 

Opcalia propose des services aux entreprises depuis de nombreuses années mais c’est la première fois que nous structurons et segmentons nos différentes offres afin de clarifier l’ensemble de nos actions aussi bien en interne, auprès de nos 170 conseillers répartis sur l’ensemble du territoire qui ont été de surcroît formés, qu’en externe.
Lancé en début d’année, le PASS Opcalia couvre toute la chaîne des prestations RH qui vont du diagnostic RH et social à l’accompagnement en matière de gestion du Plan de formation, en passant par l’appui dans la mise en place des process et du suivi sur le SIRH pour l’entretien professionnel, au déploiement et à la prise en main du dialogue social grâce au rapport BDES, ou encore à l’aide pour élaborer un plan de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) ou encore à l’évaluation de la formation.
Grâce au travail quotidien de nos conseillers, nous avons pu identifier les vraies attentes des entreprises, notamment des PME qui ont besoin d’être accompagnées et soutenues, et ainsi élaborer notre PASS. La formation est cruciale pour développer les compétences.
Même si les dirigeants ont conscience de son importance, la formation n’est pas la 1ère priorité des entreprises qui de plus ne possèdent pas forcément les ressources en interne pour bien la gérer. Nous avons donc bâti un accompagnement complet sur mesure à partir d’un diagnostic des besoins spécifiques à une entité. La mise en place d’un package global permet d’agir sur tous les paramètres RH et les entreprises ont la possibilité de choisir uniquement certains services. Nous avons pour mission de leur transférer nos expertises afin qu’elles puissent durablement mener une politique RH pertinente et efficace. Notre volonté est que le plus grand nombre de PME puissent bénéficier du PASS, même celles qui ne sont pas adhérentes à notre Opca. Cet accompagnement sur environ un an se fait en contrepartie d’un versement volontaire de 6 000 à ou 7 500 euros selon que l’entreprise est adhérente régalienne ou prospect.

 

 


Les Opcas sont amenés à diversifier leurs sources de financement depuis la dernière réforme. Quels sont les apports différenciants qu’ils proposent sur le marché du conseil en accompagnement RH ?

 

 

 

Plus que diversifier nos sources de financement, nous devons renforcer notre proximité ainsi que notre offre de services.
La réforme de la formation professionnelle par la loi du 5 mars 2014 a modifié le paysage de son financement en instaurant pour les entreprises de plus de 10 salariés, une contribution obligatoire unique réduite et en minorant voire supprimant pour les entreprises de plus de 300 salariés, l’obligation de dépenser au titre du Plan. Cependant, cette réforme renforce l’obligation de formation.
Chaque employeur est donc libre aujourd’hui de décider de mettre en place des plans de formation les mieux adaptés avec les besoins de son entreprise ou de ne rien faire de s’en tenir à l’obligation fiscale. La formation devient donc un vrai investissement pour lequel un retour est en droit d’être attendu. La démarche de services rendus par les Opcas a en effet toujours existé et nous appliquions avant la réforme des frais de services de gestion. Nous devons par conséquent mieux expliquer nos différentes actions de manière à inciter les employeurs à continuer leurs efforts en matière de formation. Afin d’illustrer la pertinence de nos expertises en matière d’accompagnement, nous proposons aux entreprises de mesurer le retour sur investissement des actions mises en place. Cette offre consiste à accompagner l’entreprise pour qu’elle fixe ses propres critères d’évaluation, en fonction de sa stratégie. Jusqu’à présent, aucun acteur n’a été en capacité de démontrer objectivement ce ROI.
La Baseline d’Opcalia est « Développeur de compétences ». Nous tenons par conséquent à transmettre une méthodologie et un savoir-faire pour que les entreprises accompagnées puissent bénéficier de nos actions dans la durée. L’entreprise contribuant moins, les fonds mutualisés s’amenuisent pour financer les formations. Elle doit donc être aidée dans sa démarche globale et le PASS Opcalia a été pensé pour développer toute sa chaîne de compétences afin d’optimiser sa politique RH et d’inscrire son activité dans la performance et la durée.
Le conseil fait partie de l’ADN des Opcas. Nous avons un portefeuille clients de 70 000 entreprises réparties sur l’ensemble du territoire. 99% d’entre elles possèdent moins de 300 salariés. C’est à nous maintenant de les convaincre, grâce à la pertinence de nos services, de nous confier leurs fonds.

 

 


Comment réagissent aujourd’hui les entreprises vis-à-vis de la réforme ?

 

 


Toutes n’ont pas encore pris la mesure de ses impacts. Nous multiplions les matinales RH et les rencontres afin de les informer. Elles vont en sentir les premiers effets dès le 28 février prochain, car, jusqu’à présent, les contributions, assises sur le calcul de la masse salariale de 2014, ne rentraient pas encore dans le champ d’application de la loi. À l’heure actuelle, nous sommes encore à cheval entre l’ancien et le nouveau monde. Pour l’instant, nous avons de très fortes demandes en matière d’accompagnement des entretiens professionnels qui sont obligatoires. La réforme présente la formation comme un levier de performance, encore plus qu’hier, et incite les entreprises à anticiper leurs besoins et de mettre en place une véritable stratégie de développement de compétences. Nous avons mis en place une offre Stratégie compétences basée sur un diagnostic précis et dont les résultats sont restitués au chef d’entreprise. Nous constatons une progression des demandes sur cette offre spécifique, ce qui montre une prise de conscience sur les enjeux actuels du pilotage de la formation pour répondre aux réalités du marché du travail.

 

 

 

Propos recueillis par Christel Lambolez

 

Ecrit par / Propos recueillis par Christel Lambolez le 18/01/2016
Mots-clefs : Opcalia, PME, plan formaiton, réforme formation professionnel, accompagnement PME
Métiers associés :
A voir également

La transformation numérique change l'approche métiers

«Seule la culture d’entreprise ne sera jamais copiable»

Urgence d'un "relooking extrême" pour les RH !

Commentaires sur l'article

Commenter avec :
Facebook
Google +