Ressources humaines

Le poste de HR Data analyst requiert une double compétence

Faire coup double en maîtrisant les statistiques et les RH.
Crédit : Getty images

 

 

 

 

La profession de HR Data analyst, ce spécialiste de l'analyse des données RH, est encore peu représentée en France mais elle gagne du terrain. « On le trouve plutôt dans des grands groupes, notamment ceux du CAC 40, qui ont un service études RH ou statistiques, explique Guillaume Pertinant, dirigeant et fondateur de HAVASU qui propose des solutions d'audit et des logiciels HR Analytics. Et il y a des opportunités de carrière, le métier évolue et le marché de la formation initiale et continue va se structurer. » Il faut savoir qu'à ce jour, il n'existe pas de formation ad hoc pour prétendre à ce poste. « Cette profession est au croisement de deux mondes qui s'ignorent, à savoir le monde des RH et le monde de l'analyse des données. On trouve des formations pour l'un ou l’autre de ces domaines », précise Sébastien Richard*, maître de conférences en économie et responsable du master Management des ressources humaines à l'Université de Lille 1.

Pour être opérationnel, il est donc recommandé de se former sur les deux tableaux. « On peut soit faire un master RH et se former ensuite sur l'analyse des données. Quelques RH en poste viennent progressivement à l'analyse des données en développant leurs compétences en statistiques. Ils sont ensuite amenés à occuper des fonctions orientées vers l'étude RH. Ils peuvent devenir ainsi contrôleurs de gestion sociale ou HR Data analyst, explique-t-il. A l'inverse, on a aussi des personnes avec des formations orientées techniques quantitatives, décisionnelles ou analyse des données qui vont ensuite donner une sensibilité RH à leurs parcours. Ils vont être amenés à travailler sur des données RH

 

 

 

Les solutions RH poussent à l'analyse des données

 

 

 

Et bien sûr, mieux vaut être à l'aise avec les chiffres lorsque l'on veut viser un diplôme relatif aux statistiques. « A l'EPSI nos étudiants qui suivent le cursus 'Expert en informatique et en système d'information' (diplôme RNCP de niveau Bac +5) sont formés avant tout à l'informatique et au système d'information pour extraire et traiter les données. Dans ce programme, ils vont aussi acquérir les notions de base en statistiques, explique Marielle Alliot-Sangare, directrice nationale des études du réseau EPSI. Dans tous les cas, pour se lancer dans ce diplôme, il vaut mieux être matheux mais aussi logique pour savoir aborder les langages informatiques. Et pour devenir HR Data analyst et donc réellement analyser ces données en ressources humaines, il faudra ensuite acquérir une compétence métier RH. » Marielle Alliot-Sangare constate cependant qu'à la sortie de ce cursus, les étudiants ne se dirigent pas actuellement vers une formation en RH mais davantage vers des enseignements liés au Big Data, d'autres vers l'intelligence artificielle et les systèmes embarqués ou encore vers des masters en finance pour travailler dans les métiers de la bourse. « Une fois en poste ce sont souvent les différents ERP en lien avec des données RH, comme Oracle ou SAP, qui vont pousser les salariés à se former à l'analyse des données. »

 

 


Les conférences sur le Big Data, source d'informations sur l'évolution du métier

 

 


Autre solution encore pour les aspirants « Analystes des données RH » qui voudraient se former : opter pour un master RH avec un cursus ayant une coloration plus quantitative ce qui leur permettra d'acquérir à la fois des compétences en ressources humaines mais aussi en statistiques. Il faudra donc être vigilant sur le contenu des programmes avant de se lancer. « Dans notre master Management des ressources humaines les cours en statistiques et informatique représentent 20 % du programme. Ces connaissances vont permettre aux étudiants d'occuper des fonctions de contrôleur de gestion, assure Sébastien Richard à l'Université Lille 1. Et s'ils souhaitent se diriger vers ce métier, c'est leur stage professionnel qui sera déterminant. Il est donc pertinent qu'ils réalisent un stage d'analyste des données RH. » A la fin de ce cursus, il constate d'ailleurs qu'il y a dorénavant un peu plus d'étudiants qui s'orientent vers la gestion des données sociales. « Il y a 10 ans, j'avais un étudiant qui allait vers ce type de métier. Aujourd'hui, on compte 2 ou 3 étudiants par an qui s'orientent vers le contrôle de gestion sociale », détaille-t-il.
Et ceux qui souhaitent se former au métier de HR Data analyst pourront aussi se rendre à des conférences sur le Big Data. « Il y a des conférences sur le Big Data avec une orientation RH, je pense notamment à l'Université de Dauphine, ajoute la directrice nationale des études du réseau EPSI. Le domaine des RH évolue constamment. Les RH en poste utilisent des logiciels informatique qui traitent les données en temps réel. Et demain ces logiciels seront sûrement en lien avec les objets connectés. Assister à des conférences est donc un bon moyen de se tenir informé. »

 

 

 

 

Audrey Pelé

 

 

 

* Sébastien Richard est aussi membre du conseil scientifique de HAVASU.

 

 

 

Ecrit par Audrey Pelé le 12/02/2016
Mots-clefs : métier HR DATA ANALYST, statistiques et RH, données RH
Métiers associés :
A voir également

#Ebook Classes virtuelles à télécharger

RH à l'international : mode d'emploi

« DRH : il vous appartient de mener un combat d’influence »

Commentaires sur l'article

Commenter avec :
Facebook
Google +