Ressources humaines

Le portage salarial veut s’imposer comme une nouvelle forme d’emploi

Un entretien avec Hubert Camus, président du PEPS.
Likez JOBSFERIC sur Facebook

 

 

Comment selon vous le portage salarial peut-il être une solution pour apporter une protection aux travailleurs indépendants ?

 


Nous sommes à l’heure actuelle au cœur des nouvelles formes d’emploi qui sont voulues par les organes institutionnels et les entreprises. Les entreprises souhaitent davantage de flexibilité et le portage salarial apporte souplesse et flexibilité. Les CDI induisent des coûts et des risques sociaux et on constate une tendance des entreprises à vouloir fonctionner avec des points d’appui différents en fonction des besoins en compétences, à un moment donné. Le CDI est sera toujours très largement majoritaire mais on voit le nombre d’indépendants se développer et du coup le volume de missions avec.
La situation de ces derniers s’est détériorée depuis 40 ans. Ils ne gagnent plus leur vie comme auparavant et ont besoin d’une protection sociale renforcée, d’une simplicité de gestion et d’un accompagnement. Le portage salarial permet d’être autonome et de se concentrer sur sa mission, tout en assurant cette protection. Les professionnels autonomes sont ainsi assurés de bénéficier du régime général en terme de maladie et de retraite, et bien entendu d’assurance chômage.

 

 

Quels sont à l’heure actuelle les besoins des entreprises ?

 

 

Les entreprises travaillent de plus en plus en mode projet et les fonctions qui ne sont pas clés sont souvent externalisées. Les indépendants ne sont plus les commerçants et artisans d’autrefois. Une catégorie nouvelle de personnes voulant être autonomes est apparue sur le marché du travail. Les sociétés de portage salarial représentent un intermédiaire pour faciliter la relation et les accompagner. Nous sommes un des maillons de la chaîne, un véritable tiers de confiance dans l’univers des nouvelles formes d’emploi.

 

 

Comment voyez-vous l’avenir de votre profession ?

 

 

Notre profession a été réglementée par l’ordonnance du 2 avril 2015 relative au protage salarial et ratifié par la loi Travail du 8 août 2016. .
Le statut d’indépendant va prendre de plus en plus d’ampleur Dans un marché de l’emploi difficile, il est de plus en plus fréquent que les professionnels disposant d’une expertise s’orientent vers des missions, d’ailleurs l’Apec et Pôle Remploi conseillent de plus en plus cette solution. Etre indépendant peut permettre au final de mieux gagner sa vie également en multipliant les missions, surtout si on possède une expertise à forte valeur ajoutée.
Le développement du portage salarial est considérable depuis dix ans aussi bien en nombre de consultants qui l’utilise, qu’en chiffre d’affaires.
Son développement est très prometteur, et ce statut répond à une demande croissante des indépendants.

 

 

Propos recueillis par Christel Lambolez

 

Hubert Camus, président du syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial (PEPS).

Ecrit par / Propos recueillis par Christel Lambolez le 26/04/2017
Mots-clefs : Hubert Camus président du syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial (PEPS), travail , emploi, portage salarial
Métiers associés :
A voir également

Les outils d'accompagnement au leadership

Capital Réseau(x)

Osons la RH à temps partagé!

Commentaires sur l'article

Commenter avec :
Facebook
Google +
Derniers articles
Articles les plus lus