Ressources humaines

L’IRM, futur outil de recrutement des leaders !

L’efficacité des leaders dépendrait de la façon dont leurs cerveaux sont « câblés ».
Crédit photo : Chad Baker-Ryan McVay - Une étude américaine démontre le lien étroit entre profil de leadership et fonctionnement cérébral
Likez JOBSFERIC sur Facebook

Les meilleurs leaders ont le cerveau idéal pour le job. C’est ce qui ressort d’une étude menée sur des officiers de l’armée américaine, dont l’ambition est de définir un profil du leader idéal sur la base de son activité cérébrale.

 

 

L’imagerie cérébrale au secours des cabinets de recrutement ? Non, il ne s’agit pas de science-fiction, mais d’une tendance qui devrait bientôt révolutionner le processus de sélection des dirigeants : l’identification des meilleurs profils cérébraux parmi les candidats.

On doit à Sean Hannah, chercheur à l’université Wake Forest, une avancée fondamentale dans ce domaine. Ex-colonel de l’U.S. Army, où il a dirigé les programmes de management et de leadership de la fameuse académie West Point, il en est convaincu : l’efficacité des leaders dépend de la façon dont leurs cerveaux sont « câblés ».


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.

Derniers articles pro
Articles les plus lus