Ressources humaines

Hu-Man, un label pour éviter les risques de burn-out

Par Aurélien Herquel, chairman & founder ASBL "Hu-Man".
Likez JOBSFERIC sur Facebook

 

 

Au cours de ma carrière professionnelle, j’ai eu l’occasion de parcourir le monde pendant plus de dix ans en tant que risk manager, auditeur interne et compliance manager.

Au début des années 2000, lors d'une journée magnifique, un collègue est décédé sous mes yeux. Il approchait à peine la cinquantaine. À cette époque, nous ne connaissions pas encore le mot 'burn-out', mais je reste persuadé que la pression professionnelle a grandement participé à ce terrible événement. J’ai alors réalisé que quelque chose ne tournait pas rond dans le monde de l’entreprise : ce fut le point de départ de l'association Hu-Man.

 


Hu-Man est une association sans but lucratif (asbl), créée en Avril 2016, qui a pour but de promouvoir auprès des organisations (Entreprises, Administrations et Universités) un label éponyme d'humanisation du travail. L'organisation désireuse d'obtenir le label Hu-Man s'engage à respecter une charte de dix principes (pour les Grandes Entreprises ), sept principes (PMEs et Administrations) et à confier l'audit des principes à son équipe d'auditeurs internes ou à une entité externe indépendante de l'organisation, qui évaluera le respect et la mise en place des principes Hu-Man en son sein. Le label se divise en trois phases:

 

Année 1: L’engagement de l'entreprise à obtenir le label Hu-Man.
Année 2: En cours, qui correspond à la mise en place des principes Hu-Man au sein de l’organisation.
Année 3: Lors du premier trimestre de l'année 3, un audit aura lieu pour déterminer si l'organisation satisfait à la charte Hu-Man. Une fois le rapport concluant, le label est obtenu et sera valable pour une durée de deux ans.

 


Depuis notre plus jeune âge, on nous répète à l’envie qu’il faut un parcours scolaire exemplaire pour réussir dans la vie afin de construire son futur et celui de ses enfants. Mais à aucun moment il est question de l’éventualité que nous pressions aussi mourir d’ « un trop de travail ». Cette triste réalité n’est pas une fatalité. Le travail peut - mieux, doit - redevenir une source d’épanouissement, parmi tant d'autres.

 

Oui, c’est vrai, de nos jours, le travail peut être un facteur aggravant du mal-être d’un employé ou d’un manager. Mais il n’en est pas le déclencheur. Ma confrontation avec différents styles de management m’a permis de réaliser qu’ils avaient hélas un point commun: le manque de considération pour les relations humaines entre les employés et le management. D’ailleurs, le concept de « bonheur au travail », procède de cette même logique de déshumanisation du monde professionnel: une supercherie de plus dans le monde du Happy Marketing…

 

J’ai alors, pendant plusieurs années, réfléchi à la meilleure façon d’améliorer les relations humaines tout en gardant en tête les objectifs de croissance de l'entreprise. En 2016, cette réflexion a abouti à une nouvelle manière d'allier humanisme et libéralisme basée sur trois piliers: La cohésion sociale, l'inclusion et la parité hommes-femmes dans l'entreprise.

 

"Hu-Man" est né.

 

"Hu-Man" a été créé parce que nous sommes entrés dans un nouveau mode de pensée, un changement de paradigme qui va bouleverser nos économies. L'opportunité de créer de la richesse existera essentiellement pour les entreprises qui ne feront qu'un avec leurs employés. Et ces entreprises « humaines » attireront aussi les investisseurs et des talents errants dans les méandres du chômage par exemple. Pour poursuivre leur croissance et atteindre des objectifs toujours plus ambitieux, il est maintenant devenu essentiel - voire crucial - pour les entreprises d'incorporer plus d'humanisme dans leur gestion quotidienne, et dans leur management. Elles ne peuvent tout simplement plus ignorer le facteur humain.
Intégrer de l'humanisme dans la gestion de l'entreprise sera le facteur gagnant d'une globalisation grandissante.

 

 

Les buts de Hu-Man sont multiples:

 

 

Géopolitiques: avec la montée des extrêmes, des partis xénophobes et séparatistes en Europe, il est crucial que l'Europe se dote de projets visionnaires et fédérateurs dans lesquels les citoyens européens puissent se reconnaitre et être fier d'appartenir à ce bel édifice. Or, ceci n'est plus arrivé depuis le programme ERASMUS (1987!). Hu-Man, dans sa conception, est d’ailleurs applicable dans chaque Etat Membre.


Educatifs: Hu-Man est principalement destiné aux grandes entreprises, aux PMEs et aux administrations. Mais nous sommes en train de nouer des partenariats avec de grandes business schools européennes pour qu'un module « humanisation du travail » soit créé et inclus dans le cursus des MBA.


Culturels: ces dernières années, les entreprises se sont avérées friandes de labels faisant d'elles des endroits où il y fait bon travailler et où le bonheur devient le St Graal. Ces modèles, principalement américains, fonctionnant sur base de simples questionnaires ont leur raison d'être pour certains. Cependant, après de multiples discussions avec plusieurs CEO et DRH, je suis venu à la conclusion que ces labels ne font plus recette. Les entreprises sont à la recherche de nouveaux concepts plus adaptés au monde actuel et aux relations humaines. C'est pourquoi je propose, à travers le label Hu-Man, une approche différente, basée sur des principes simples, concrets et mesurables où chaque organisation pourra aussi se mesurer par rapport à la concurrence, qu'elle soit sectorielle ou géographique.


Les principes Hu-Man - au nombre de dix pour les grandes entreprises, et de sept pour les PMEs et administrations - sont décrits dans le livre que j'ai écrit "Hu-Man: Promesse d'une croissance réussie" préfacé par M. le député, et ex-commissaire européen, Louis Michel et édité aux éditions Renaissance du Livre, disponible d!s le 8/05/2018.

 

 

 

Aurélien Herquel
Chairman & Founder ASBL "Hu-Man"

 

 

Site: www.hu-man.eu

 

Ecrit par Aurélien Herquel Chairman & Founder ASBL "Hu-Man" le 30/04/2018
Mots-clefs : Santé au travail, qualité de vie au travail, Hu-man, bien-etre au travail
Métiers associés :
A voir également

#VivaTech : Start-up et open innovation

L’après Charlie : liberté et reconnaissance

L'homme est l'avenir du numérique

Les clés de la réussite d'une startup

Commentaires sur l'article

Commenter avec :
Facebook
Google +
Derniers articles
Articles les plus lus