Ressources humaines

Comment les DRH perçoivent les cabinets de recrutement

Journaliste spécialisée RH depuis 18 ans, Pascale Kroll dresse un bilan des pratiques.
Pascale Kroll, journaliste experte en recrutement.
Likez JOBSFERIC sur Facebook

 

 

 

 

 

Pascale Kroll, journaliste experte en recrutement, dresse un bilan des pratiques des cabinets de recrutement et met le doigt sur leur nécessaire évolution. 

 

 

Demandez à un responsable du recrutement ou à un DRH pourquoi il choisit de ne pas (ou plus) recourir à un cabinet de recrutement : il vous répondra immanquablement qu’il peut (mieux) faire ce travail en interne, que ses équipes connaissent mieux les profils dont ils ont réellement besoin, qu’ils préfèrent investir dans leur marque employeur pour faire venir à eux les bons candidats, qu’ils n’ont pas besoin de prestataire externe pour sourcer les perles rares sur les réseaux sociaux et donc réaliser des économies substantielles.

Pourtant, 30 % des entreprises choisissent toujours de faire appel à des professionnels du recrutement pour réaliser un recrutement qu’elles veulent de qualité. Elles y trouvent plusieurs avantages : rester sur leur cœur de métier, s’entourer de véritables professionnels aux méthodes éprouvées, ouvrir le champs des possibles et bénéficier de garanties en cas d’échec de recrutement.

 

 

Redéfinir le rôle des cabinets de recrutement

 

 

Depuis plus d’une décennie, les cabinets de recrutement se trouvent coincés entre, d'une part, le recrutement en ligne, les jobboards et les réseaux sociaux, et d'autre part les agences de communication RH et les sites carrières des entreprises.

Pour s'adapter aux nouvelles exigences du marché et survivre aux crises, ils n’ont d’autres choix que de s’adapter. Pour cela, ils suivent des stratégies diverses : spécialisation sur un secteur donné, diversification de leurs prestations avec moultes conseils, coaching, évaluations, etc. Histoire de ne pas mettre leurs œufs dans le même panier.

Les directions des ressources humaines ont vu fondre leur budget et se sont donc passées autant que possible de prestataires extérieurs. Au premier rang desquels les cabinets de recrutement. La marge de manœuvre de ces derniers s’est rétrécie. Ils sont coincés entre des process de négociation plus importants et des candidats moins mobiles, privilégiant logiquement la stratégie du moindre mal : rester bien au chaud dans leur poste.

Les chocs que les cabinets de recrutement ont vécus depuis la crise de 2008 et l’avènement du e-recrutement doivent les conduire non pas à une révolution pour détruire le système existant, mais à une mutation afin de répondre correctement à la demande des entreprises. C'est un appel à la lucidité pour faire évoluer le système de l'intérieur.

 

 

Apporter du conseil à forte valeur ajoutée

 

 

Aujourd’hui, les DRH sont en droit d’attendre des cabinets de recrutement qu’ils ne se positionnent plus comme des sous-traitants mais comme de professionnels offrant du conseil à forte valeur ajoutée.

La plupart des cabinets de recrutement l’ont bien compris : ils s'orientent sur le recrutement dans les hautes sphères et privilégient leur rôle de conseil. Ils mettent en avant leurs pratiques « sur-mesure » et non « prêt-à-porter ». Ils veulent se situer aux antipodes du recrutement par petites annonces pour bien se différencier des jobboards et agences de communication.

Dans son ouvrage « En avoir ou non… Secrets d'un chasseur de têtes », une chasseuse de tête d'un cabinet renommé compare le recrutement par petites annonces à de la pêche (« On met une ligne à l'eau et on relève une vieille godasse ou un bon candidat, mais on ne l'a pas choisi. ») à son métier de la chasse (« Quand on chasse […] on vise d'abord et on tire ensuite. Il s'agit de débusquer l'oiseau rare, ce qui nécessite de l'habileté, de la prévision et une certaine clairvoyance. »).

 

 

Se préoccuper de l’humain

 

 

Pour répondre aux attentes des DRH, les professionnels du recrutement doivent exploiter leurs gènes les plus précieux : le rapport à l'humain, ce que n'auront jamais les moteurs de recherche de CV.

Leur grand rôle est de recréer de la confiance et de l'assurance dans les entreprises. Les DRH attendent d’eux qu’ils les aident à mieux définir le bon poste, qu’ils soient à même de leur conseiller de recourir à un recrutement interne quand les talents se trouvent dans l’entreprise, qu’ils les poussent à sortir du clonage, qu’ils leur indiquent des pistes pour sortir des schémas préétablis, qu’ils osent proposer des candidats issus de la diversité, etc.

La majeure partie des cabinets ont cette préoccupation. Je suis persuadée que ceux qui suivent cette voie et accompagneront le changement de modèle de société, en intégrant toujours plus d'humain et de diversité en lieu et place de la notion de performance à tout crin, répondront aux attentes des DRH. Les autres seront soumis au jeu de la sélection naturelle.

 

 

Le temps est à l’évaluation

 

 

Que devient la profession ? RH Advisor,1er comparateur de professionnels du recrutement, permet aux entreprises et aux candidats de partager leur expérience et donner leur avis sur ces professionnels. Pour faciliter votre prise de décision et améliorer les pratiques de la profession.

 

 

Votre partenaire recrutement correspond-il bien à vos attentes ?

Exprimez-vous sur RH Advisor, partenaire de JobSféric, et contribuez au classement des professionnels les plus appréciés par les entreprises 

 

 

Trouvez le partenaire recrutement le plus adapté à votre besoin via RH Advisor. Mise en relation rapide, gratuite et confidentielle !

Ecrit par Christel Christel le 16/07/2014
Mots-clefs : les cabinets de recrutement, RH Advisor Pascale Kroll, professionnels du recrutement, chasseuse de tête
Métiers associés : Responsable recrutement
A voir également

Dominique Bellos, la force de la conviction

#Podcast : L'impact des normes sur la fonction RH

Marque employeur : se transformer de l’intérieur pour rayonner à l’extérieur

Les candidats consommateurs s’imposent

Commentaires sur l'article

Commenter avec :
Facebook
Google +
Derniers articles
Articles les plus lus