Ressources humaines

Blockchains, ça débloque!

Par Roger Nifle, ingénieur philosophe.


Comment comprenez-vous le titre ? Ou bien il y a quelque chose qui se débloque grâce aux blockchains ou bien il y a un grand délire qui est une forme de pathologie parmi d’autres, suscitée par les blockchains. Les mots n’ont pas un seul Sens mais les blockchains en ont bien plus que deux. Cela commence par le genre comme souvent dans notre univers de plus en plus simplet. Que doit-on dire : la blockchain ? les blockchains ? une blockchain ? Cela se corse même si l’île de beauté n’a peut-être pas encore aperçu tout ce que ça pourrait lui apporter pour débloquer la situation.

 

Alors il nous faudra prendre une boussole ou carte des Sens pour repérer et comprendre qu’est-ce que c’est que cette affaire là, les réactions que cela provoque et surtout ce qu’on peut en attendre pour l’avenir, pour la mutation de civilisation dans laquelle nous sommes plus qu’engagés.

 

Pour commencer il faut situer la question sur plusieurs plans.

 

Le plan technique et factuel : La blockchain désigne le système technique, informatique, qui a permis de développer la monnaie intitulée «bitcoins» à vocation universelle, c’est-à-dire indépendante des banques centrales ou nationales. C’est là une chaîne de blocs ou bien une sorte de registre, partagé et validé, de transactions en monnaie bitcoins, partagées et validées. C’était donc un accessoire technique construit pour un usage précis et singulier.

 


Vous venez de lire la première partie de cet article. Pour lire la suite, créez un compte, ou connectez-vous.