Ressources humaines

Big Data RH et RGPD : quelles conséquences pour la GRH ?

Par Daniel Louis, VP Operations – Eptica Lingway.
Likez JOBSFERIC sur Facebook

 

Aujourd’hui, le Big Data transforme les ressources humaines et permet aux professionnels du secteur d’améliorer leurs processus de recrutement et la gestion des talents. Mais, à moins d’un mois de l’entrée en vigueur du RGPD, quelles vont être les conséquences de cette nouvelle législation européenne sur les pratiques RH en matière de gestion des données collaborateurs ?

 

 

Big Data : l’impact au niveau des Ressources Humaines

 

 

Une DMP (ou Data Management Platform) désigne une plateforme de gestion de données utilisée à l’origine dans le domaine du marketing. Cet outil permet de récupérer, centraliser, gérer, utiliser des données provenant de sources différentes et relatives aux prospects/clients. Ce terme est déjà bien connu des professionnels du marketing et de la relation client. Il commence progressivement à intéresser les directions des ressources humaines ...

Au niveau des ressources humaines, le Big Data permet aux chargés RH d’optimiser leur sourcing de candidats, d’anticiper les besoins en recrutement et en formation des collaborateurs/futurs collaborateurs.

Face à la multitude de logiciels RH et des données collaborateurs disponibles au sein des entreprises, l’utilisation de plateforme de données finance/RH telle que propose la société Eptica Lingway permet aux professionnels de récolter, stocker, hiérarchiser l’ensemble des données RH et ainsi de gagner du temps sur des tâches répétitives et chronophages.

Grâce aux données collectées, les DRH et autres chargés RH peuvent améliorer leurs processus de recrutement et augmenter la rétention et la fidélisation des meilleurs talents.

 

 

RGPD : les enjeux sur la gestion des données collaborateurs/futurs collaborateurs

 

 

Le 25 mai prochain marquera l’entrée en vigueur du nouveau règlement européen relatif à la protection des données personnelles : le RGPD. Cette nouvelle loi ne concerne pas uniquement les données des clients mais aussi celles des collaborateurs.
Les différentes plateformes de gestion de données RH telles que les SIRH, et autres DMP regroupent une multitude de données collaborateurs et de données personnelles collectées pendant les processus de recrutement. Ces plateformes permettent de centraliser, récolter et hiérarchiser/segmenter des données issues de divers logiciels et de sources différentes.

 

Le RGPD va apporter de nombreux changements au niveau de la gestion des ressources humaines, et notamment :
● l’obligation pour l’entreprise d’obtenir l’accord formel du collaborateur/du candidat quant à la conservation de ses données personnelles.
● la durée de conservation des données collaborateurs (défini préalablement par l’employeur).
● la limitation de l’usage des données personnelles des salariés.
● la protection des données sensibles des salariés (notamment grâce au chiffrement des données).

 

Toutes ces mesures auront pour but de favoriser la transparence vis-à-vis de l’utilisation des données collaborateurs et par conséquent d’améliorer les relations entre entreprises et salariés. Eptica Lingway propose des solutions logicielles d’e-recrutement et de gestion des talents performantes qui permettent d’optimiser la gestion des ressources humaines tout en respectant les obligations découlant du RGPD.

 

 

Daniel Louis

@EpticaLingway

 

Ecrit par Daniel Louis / Pubirédactionnel le 26/04/2018
Mots-clefs : Big Data, RH, RGPD, Eptica
Métiers associés :
A voir également

Urgence d'un "relooking extrême" pour les RH !

Intelligence artificielle (IA) et RH : une révolution annoncée?

Que signifie être un DRH entrepreneur ?

Pourquoi un DRH ne pourrait-il pas être ministre du Travail?

Commentaires sur l'article

Commenter avec :
Facebook
Google +
Derniers articles
Articles les plus lus