Ressources humaines

À la croisée des interactions entre les individus

Véronique Jau-Poupineau, responsable marque employeur, groupe La Poste.
Véronique Jau-Poupineau, groupe La Poste : "Les candidats désirent entretenir des rapports directs avec nos salariés. L’entreprise doit s’ouvrir. C’est inéluctable."
Likez JOBSFERIC sur Facebook

 

 

 

 

 

Pouvez-vous dans un premier temps nous retracer votre parcours qui vous a conduit à vous occuper de la marque employeur du groupe ?

 

 

 

J’ai débuté ma carrière au sein du groupe comme manager d’un bureau de poste parisien. J’ai évolué ensuite vers la formation afin de faciliter l’intégration des nouveaux arrivants sur l’activité Courrier, en particulier pour les facteurs et les agents trieurs. Puis, j’ai contribué à développer les compétences des cadres pour les aider à accompagner les changements et l’évolution de l’entreprise dans le domaine des ressources humaines : il s’agissait de faire adopter de nouveaux modes de management notamment en matière de conduite d’entretiens, d’évaluation des collaborateurs, de fixation des objectifs et de mesure des résultats. J’ai mis en place plusieurs modules de formation et d’animation d’équipes, en particulier pour les managers de proximité.

Par la suite, j’ai occupé le poste de secrétaire générale d’une direction du siège du groupe, avant de prendre en charge le développement de la politique d’alternance et sa mise en œuvre pour La Poste au niveau de la région francilienne. J’ai ensuite évolué vers un poste de responsable Communication au siège, puis sur le poste de responsable du département de la Marque Employeur, service que j’ai mis en place en 2007. En réalité, La Poste conduisait déjà des actions pour valoriser notre Marque Employeur, mais de manière empirique, et pas encore sous ce vocable. Directement rattachés à la DRH Groupe, mon équipe et moi-même nous concentrons sur le développement et la valorisation des politiques RH vers l’externe, au travers du site carrières, des réseaux sociaux et divers évènements de communication institutionnelle ou de recrutement. En ce moment, notre actualité concerne plus particulièrement la semaine de l’emploi des personnes en situation de handicap.

 

 

 

Quel est selon vous le parcours idéal pour devenir responsable de la marque employeur d’une entreprise ?

 

 

 

Tout d’abord, il n’est pas nécessaire d’avoir fait sa carrière au sein d’une entreprise pour prendre en charge sa marque employeur : j’ai recruté des personnes externes qui ont pu porter un regard nouveau et enrichir nos réflexions. En général, les entreprises travaillent sur des dossiers similaires et il est facile de transposer son expérience professionnelle. Pour autant, une excellente connaissance de l’ADN de l’entreprise, de sa culture, et de ses besoins seront indispensables à la réflexion et au ciblage des actions. Il est certain qu’en ce qui concerne le Groupe La Poste, il est nécessaire de tenir compte de certaines spécificités liées à nos activités et métiers organisés en différentes Business Units : pour travailler de manière cohérente et partagée, j’anime un comité de pilotage avec les différents correspondants RH et communication de ces BU. Nous travaillons en réseau et en mode coopératif pour recueillir les bonnes informations. Nous sommes concernés en effet par de nombreux sujets. Il nous revient ensuite de prioriser les messages et de mettre en place des actions spécifiques, toujours de manière coordonnée.

Pour être responsable Marque Employeur, outre des compétences techniques dans le domaine de la communication, il est nécessaire d’avoir un excellent relationnel, d’être agile afin de pouvoir gérer plusieurs projets à la fois, posséder des qualités d’animateur et de marketeur pour valoriser les sujets, apporter les éléments de preuve à côté du discours, et offrir le meilleur de l’entreprise. Savoir rester en veille par rapport aux innovations est également indispensable pour pouvoir maintenir l’attractivité de l’entreprise ; enfin, être passionné par le métier et les sujets portés semble une évidence !  

 

 

 

Quels sont vos principaux outils ?

 

 

 

Nous établissons tout d’abord plusieurs supports de communication afin de porter un discours cohérent sur un certain nombre de thématiques : nous avons réalisé récemment une nouvelle plaquette Groupe, ou encore une plaquette valorisant la politique de formation en alternance mise en œuvre au sein du groupe. Nous accompagnons aussi les collaborateurs en interne sur le sujet de la Marque Employeur : nous avons par exemple élaboré un guide d’expression pour nos ambassadeurs ainsi qu’une présentation illustrée pour les collaborateurs qui prennent la parole en public. Pour notre communication directement adressée vers l’externe, nous misons très fortement sur notre site Carrières qui constitue le socle de notre communication. Courant 2013, nous avons fait le choix de porter la Marque Employeur sur les réseaux sociaux, tant par du contenu éditorial, que par la diffusion de nos offres d’emploi, ce qui nous permet également de prolonger notre discours au-delà de la sphère classique, pour un coût raisonnable et de façon pertinente.

 

 

 

Comment voyez-vous l’évolution de votre métier au cours des prochaines années ?

 

 

 

Le digital sera de plus en plus présent dans nos échanges. Les usages accélèreront la collaboration entre les individus, et les frontières entre les sphères privée et professionnelle vont davantage s’estomper. Moi-même, je prends la parole sur les réseaux sociaux à titre personnel. On voit bien que les interactions se développent entre les individus et cela dépasse le cadre de l’expertise métier.

Notre prochain projet sera de donner la parole à certains salariés qui le souhaiteront afin qu’ils échangent sur leur métier et partagent leur quotidien en réponse aux questions des internautes. Le message de l’entreprise devient ainsi plus réel et participatif. Les candidats nous le demandent ; ils désirent connaître la réalité des métiers en entretenant des rapports directs avec les collaborateurs en poste. L’entreprise doit s’ouvrir. C’est inéluctable.

 

 

 

 

Propos recueillis par Christel Lambolez

 

 

 

Ecrit par Christel Christel le 18/11/2014
Mots-clefs : marque employeur groupe La Poste, Véronique Jau-Poupineau responsable marque employeur, avenir métier responsable marque employeur
Métiers associés :
A voir également

Innover pour s'adapter

Commentaires sur l'article

Commenter avec :
Facebook
Google +
Derniers articles
Articles les plus lus